25° - Tropiquarium - Servion (VD)

Tropiquarium Servion Vaud Crocodil Siam
Photo © Tropiquarium

Notre corps transi ronronne d’aise sous les latitudes exotiques du Tropiquarium, situé à Servion. On y fraie avec la tortue géante des Galapagos, qui se fait de plus en plus rare ; on s’effraie de la langue fourchue du dragon de Komodo ; on regarde effrontément le crocodile du Siam droit dans ses yeux vitreux sous la prunelle sans cesse mouvante du caméléon casqué du Yémen. Y a pas de lézard, l’évasion est au rendez-vous ! Les grenouilles sont jaune fluo et capables de terrasser douze hommes, les boas impérieux sont impériaux, et des oiseaux au plumage chatoyant se font appeler "Monseigneur" : un bestiaire un poil fantastique et haut en couleurs s’ébat des terrariums géants à la grande volière, en passant par la serre tropicale.

Route des Cullayes 7
Tél. 021 903 52 28
tropiquarium.ch


25° - Conservatoire et Jardins botaniques - Chambésy (GE)

Jardin botanique de Genève
Photo ©  Genève Tourisme - Gauvin Lapeloute

Assurément, le dépaysement le plus accessible de Suisse. A deux pas du symbole de la Genève internationale qu’est le Palais des Nations, des plantes des cinq continents usent de diplomatie verte au Conservatoire et Jardin botaniques de Genève. Pour preuve, il règne une paix royale dans ces jardins ! En hiver, une chape de mélancolie s’abat sur les allées désertées. Mais dans la serre tropicale, l’humidité lourde de senteurs reste toute l’année une invitation au voyage. Là, tout n’est que luxuriance, palmiers et volupté. Orchidées, fougères et autres plantes aux formes improbables remplissent l’espace dans un fouillis enveloppant. Au bord de l’étang, l’ambiance Livre de la Jungle est totale et les grenouilles coassent d’allégresse en bondissant sur un nénuphar géant de l’Amazone.

Chemin de l’Impératrice 1
Tél. 022 418 51 00
ville-ge.ch


26° - Tropenhaus Frutigen (BE)

Tropenhaus Frutigen Berne
Photo © Tropenhaus Frutigen

Plus près que l’Italie, plus exotique que la Grèce, voilà le Tropenhaus Frutigen, dans le canton de Berne. Dehors, les sommets couverts de neige de l’Oberland bernois ; dedans, un entrelacs de plantes exotiques couvertes de fleurs bariolées, de fruits succulents et d’épices envoûtantes. Un brin déboussolé, on est en droit de se demander : comment diable une maison tropicale a-t-elle poussé au milieu des Alpes ? Un prodige que l’on doit à une idée de génie : celle d’utiliser les eaux naturellement chaudes du Lötschberg (18°C) pour faire pousser un jardin d’Eden via un concept énergétique totalement novateur. Dans ce lieu atypique, vous pourrez savoir tout, mais absolument tout sur la banane – et la choper au passage –, vous enivrer de la délicate beauté des orchidées, et croquer à pleines dents des papayes, mangues, grenades ou caramboles gorgés de sucre. On applaudit chaleureusement !

Fun fact
L’eau naturellement chaude des Alpes est utilisée pour le premier élevage alpin d’esturgeons et de caviar au sein d’une unité d’aquaculture pionnière. Une occasion unique de goûter du caviar suisse, vendu pour la modique somme de 3000 francs le kilo !

Pour quelques degrés de plus
L’alternative économique à un voyage de noce à Bali : une nuit dans un hébergement romantique niché au milieu des plantes tropicales, couronnée d’un repas gastronomique avec caviar à savourer en tête à tête, au prix de 599 fr. tout compris pour le duo.


Tropenhausweg 1
Tél. 033 672 11 44
tropenhaus-frutigen.ch


28° -  Aquatis - Lausanne (VD)

Aquatis: rencontre des enfants avec une raiePhoto © Sedrik Nemeth

La serre tropicale de 533 m2 clôt en beauté et en exubérance le parcours de visite d’Aquatis, situé dans les hauteurs de Lausanne. Après un tour du monde au fil de l’eau à travers les jungles d’Afrique et d’Asie, les mangroves, les marais et les lacs des quatre coins du monde, on pénètre dans un bout d’Amazonie. L’humidité y atteint un étouffant 80% et se condense en une fine brume. Le moment d’acclimatation passé, on se prend aisément pour un explorateur de contrées sauvages en équilibre sur les passerelles de bois. A défaut de marsupilami, on surprend deux placides sakis à face pâle dans l’enchevêtrement des branches. Notre imaginaire tropical bulle de bonheur au milieu des gigantesques arapaïmas, des impressionnants piranhas, sans oublier les raies facétieuses qui viennent se plaquer aux vitres des bassins.

Route de Berne 144
Tél. 021 654 23 23
aquatis.ch


30° - Aquaparc - Le Bouveret (VS)

Aquaparc Bouveret Parc aquatique Vaud
Photo © Aquaparc

Grottes, cascades, plantes exotiques, eau cristalline, le décor est planté. Le curseur est toute l’année sur le beau fixe dans ces tropiques d’agrément estampillés Aquaparc. Bikini enfilé, l’habit fait le vacancier. Un détour par la piscine à vagues s’impose pour un goût de séjour à la mer. Tout baigne dans les différents univers, et si d’aventure on se surprend à frissonner, c’est sous le coup de l’émotion que procurent les descentes effrénées de ses treize toboggans. Le pied absolu ? Une fois ivre d’eau et de jeux, se relaxer sur les transats en admirant le Grammont grelotter sous sa cape de neige.

Route de la Plage 122
Tél. 024 482 00
aquaparc.ch


30° - Papiliorama - Chiètres (FR)

Papillorama Chiètres
Photo © Papiliorama

Au nord du canton de Fribourg, le Sud se montre sous son meilleur jour – et même de nuit au Papiliorama à Chiètres. Bouffée de chaleur assurée dès le sas d’entrée de la serre aux papillons. Le premier bonheur – et pas des moindres – c’est d’envoyer valdinguer les pulls avec une hâte vengeresse. Histoire de se sentir aussi léger que le millier de graciles insectes voletant de fleur en fleur en un ballet enchanteur. Cris d’oiseaux tropicaux, mosaïque de couleurs vives, odeurs moites, les stimulations sensorielles sont telles (on n’a plus l’habitude avec l’atonie de l’hiver !) qu’on se sent un peu étourdi. Le voyage se teinte d’aventure dans le Jungle Trek, une immersion plus vraie que nature dans l’Ailleurs. Son écosystème, conforme à celui de la réserve naturelle de Shipstern que le Papiliorama gère au Bélize, nous catapulte illico aux antipodes, sur le territoire de l’emblématique toucan.

Fun fact
Jet-lag assuré au sein du Nocturama, où l’éclairage artificiel inverse le cycle du jour et de la nuit : les visiteurs sont plongés dans la moiteur d’une nuit tropicale où évoluent à pas feutrés et dans la semi-pénombre paresseux, singes nocturnes et autres ratons laveurs. Une exposition unique en son genre dans le monde !

Pour quelques degrés de plus
Le projet d’expansion 2030+ prévoit, à condition que des fonds suffisants soient réunis, outre une exposition sur les amphibiens et un nouvel élevage high-tech pour les papillons, un espace sur la canopée, où l’on se baladera dans l’univers vibrant de vie du sommet de la forêt équatoriale.


Mossmatte 1
Tél. 031 756 04 60
papiliorama.ch


36° - Bains de Lavey (VS)

Bains de Lavey

Le remède anti-déprime est éprouvé et unanimement approuvé : les Romands s’immergent chaque hiver dans la chaleur bienfaisante des bains thermaux. Parmi la flopée de ces temples du bien-être, les Bains de Lavey dans le canton de Vaud sortent la tête du lot en livrant l’eau thermale la plus chaude de Suisse, avec une température moyenne de 62°C. Puisé à 200 m et à 600 m de profondeur, ce fluide providentiel alimente les bassins – où on barbote à loisir en profitant des jets de massage et autres lits à bulles – et fournit l’énergie pour chauffer le site. Et pour remonter à la source, c’est un pêcheur qui, en 1831, la découvre par inadvertance en relevant ses nasses au bord du Rhône. La pêche miraculeuse en somme, pourvoyeuse de bonheur – pas tiède ! – depuis presque deux siècles !

Fun fact
Pas vraiment fraîches, les eaux thermales de Lavey-les-Bains… Elles ressurgissent à la surface au terme d’un périple de plus de 5000 ans dans les fissures de la roche, qui les mène jusqu’à 3000 m de profondeur !

Pour quelques degrés de plus
Cet extraordinaire potentiel de chaleur naturelle est appelé à être exploité par une centrale de géothermie hydrothermale pionnière en Suisse (AGEPP), capable d’alimenter en électricité près de 1000 ménages ! Un atout
important de la transition énergétique suisse.


Route des Bains 48
Tél. 024 486 15 55
bains-lavey.ch

Par Flora Jannot - 19 nov. 2021

Notes et avis