Consulter le tracé sur Google Map

Dans la fameuse station sans voitures de Zermatt (qui a la particularité d’être à la fois typique et touristique), quittez la gare par la Bahnhofstrasse, puis tournez à gauche dans Hofmattstrasse, devant Perren-Barberini, où se niche le restaurant étoilé After Seven où vous aurez pris soin de réserver pour le soir, au retour de votre escapade (pour le souper ou pour la nuit).

Continuez jusqu’à la Matter Vispa – la rivière qui traverse la commune – et suivez-la sur sa rive droite avec, bientôt face à vous, la pointe si célèbre du Cervin qui vous guide. Tandis que le fond de la vallée s’ouvre, cédez à l’appel de la nature en optant pour le chemin muletier qui monte sur votre droite au milieu des pâturages. Entre mélèzes et flore alpine, le décor est somptueux.

A l’embranchement, montez à gauche en direction de Zum See: après avoir traversé la Zmuttbach, remontez encore un peu avant d’atteindre le hameau historique où quelques antiques étables et chalets aux toits d’ardoise semblent collés pour mieux se tenir chaud à 1760 m d’altitude, au pied de l’impressionnante couronne des 4000.

Au centre, le restaurant Zum See est comme une oasis: sur sa terrasse ensoleillée ou entre ses murs en pierre et en bois noirci vieux de 350 ans, la cuisine y est extraordinaire. On le quitte par un agréable sentier qui redescend à gauche en direction de Zermatt – ne manquez pas de vous recueillir à la splendide chapelle baroque de Blatten – et qui finit par suivre le tracé du téléphérique. Peu après l’accrobranche, vous traversez le pont et retrouvez votre chemin, à l’orée de la station.

Le conseil du Chef

A Blatten, arrêtez-vous au jardin didactique Ricola en accès libre pour découvrir (et toucher, sentir et goûter) les 13 plantes utilisées dans les bonbons mondialement connus: marrube, guimauve, pimprenelle, primevère, sureau, véronique, alchémille, menthe poivrée, mauve, sauge, plantain, millefeuille et thym (visite conseillée de fin juin à fin septembre).

Notes et avis