Consulter le tracé sur Google Maps

Traversez le parc des Bastions, remontez la rampe, franchissez la route et grimpez en direction de la vieille ville par la charmante promenade arborée de la Treille. Parcourez l’esplanade animée de marronniers et du plus long banc du monde !

A l’angle, dans une demeure historique, arrêtez-vous au mythique Café Papon, ouvert pour la première fois en 1808. Sur sa terrasse très courue ou dans la fraîcheur de son émouvante salle voûtée, dégustez une véritable cuisine bistrot dont les plats, variant souvent, sont labellisés "Ambassadeurs du terroir genevois".

Tournez à gauche dans la prestigieuse rue des Granges, puis continuez sur la place du Grand-Mézel. Au bout, prenez à droite la Grand-Rue puis, en face du théâtre Poche, engouffrez-vous dans la rue de la Pélisserie qui descend (en deux tronçons et à l’aide de quelques escaliers) jusqu’à la rue de la Rôtisserie.

Face à vous, le passage couvert du Terraillet vous fait déboucher sur la commerçante rue du Marché (dite aussi "rue des trams", ouvrez l’oeil !). A votre droite, la Grande boucherie du Molard – institution depuis 1921 – vend, notamment, une viande d’origine suisse issue de l’élevage traditionnel. Pour rapporter un souvenir du terroir genevois: c’est là !

Remontez à droite après le H&M : les grands escaliers de la rue du Perron vous amènent à la rue du Puits-Saint-Pierre – qui vous permet un crochet à gauche pour admirer la cathédrale – puis, après les arcades de l’ancien arsenal, vous retrouvez la rue Henri-Fazy et le Café Papon.

Le conseil du Chef

Réputé pour sa longeole IGP (une saucisse mêlant viande de porc et anis) et ses cardons épineux qui se dégustent en gratin, le terroir genevois est à l’honneur dans plusieurs brasseries très urbaines. Celles qui arborent le label "Ambassadeur du terroir genevois" doivent bien sûr retenir votre attention (www.geneveterroir.ch).

Notes et avis