C'est une naissance exceptionnelle qui a eu lieu au Zoo de Bâle. Deux crocodiles de Johnston, une espèce qui vit habituellement dans le nord de l'Australie, ont éclos au mois de mai.

Des mâles plutôt que des femelles

Après que la mère ait pondu ses œufs dans le sable, ceux-ci ont été récupérés par les soignants afin de les incuber artificiellement. Ainsi, quatre petits sont nés, mais seuls deux ont survécu. Comme le sexe dépend de la température d'incubation et que les femelles sont en majorité dans la nature, le zoo de Bâle a préféré miser sur des mâles.

Des crocodiles qui dépendent de leur mère

Après 67 jours, les jeunes ont brisé leurs coquilles. A la naissance, ils ne mesurent que 23 à 25 cm et ne pèsent qu'environ 35 à 42 grammes. Ils viennent au monde en même temps, afin que leur mère les protège contre les prédateurs. Sans elle, les bébés ne survivraient pas. 

Une espèce rare en dehors d'Australie

 Les deux heureux parents sont nés en 1994 au zoo de Francfort et sont les premiers crocodiles de Johnston à avoir vu le jour en dehors de l'Australie. L'espèce n'est pas menacée de disparition et peut vivre jusqu'à 50 ans.

 

 

 

 

Zoo de Bâle

4054 Basel
Site internet:  www.zoobasel.ch

Notes et avis