Malgré l'évolution de la situation épidémiologique jugée peu favorable, le Conseil fédéral entrevoit de desserrer la vis. Présentée ce vendredi, la deuxième phase du plan d'ouverture comprend plusieurs assouplissements qui seront définitivement actés vendredi prochain, après consultation des cantons et en fonction du contexte sanitaire.

Terrasses de restaurants

L'espoir est de mise pour les terrasses de restaurants qui pourraient rouvrir dès le 22 mars, moyennant en plan de protection strict: obligation de consommer assis, limitation à 4 personnes par table et enregistrement des contacts pour tous.

Concerts, théâtres et cinémas

Evénements sportifs et culturels pourraient à nouveau garnir nos agendas. La limite serait fixée à 150 personnes à l'extérieur et 50 à l'intérieur (ou un tiers de la capacité pour les petites infrastructures). Sont concernés les cinémas, les théâtres ou encore les salles de concerts. Le cas échéant, le port du masque serait obligatoire tout du long de la présentation, avec distance de 1,5 m entre les spectateurs, et les consommations interdites. Soumis au même dispositif, les matchs pourraient se jouer devant un (maigre) public.

Sites de loisirs en intérieur

Egalement dans le bon wagon, les lieux de loisirs et de divertissement, avec port du masque et respect de la distanciation en intérieur. En revanche, pas d'assouplissements prévus pour les piscines couvertes, les centres de bien-être, les discothèques et autres boîtes de nuit.

Parmi les autres allègements à l'étude, les rassemblements privés élargis jusqu'à 10 personnes en intérieur, contre 5 actuellemement, et le retour partiel de l'enseignement en présentiel dans les universités et les hautes écoles.

Le projet est mis en consultation auprès des cantons jusqu'au vendredi 19 mars, date à laquelle le Conseil fédéral prendra sa décision finale, pour une entrée en vigueur le lundi 22 mars.

Notes et avis