Une avancée timorée pour les uns, un petit avant-goût de liberté pour les autres. Jouant la carte de la prudence malgré les pressions croissantes, le Conseil fédéral a confirmé, après consultations des cantons, une levée très graduelle des restrictions sanitaires.

Feu vert pour les musées, les zoos et les parcs d’attractions

Première étape: la réouverture dès le 1er mars de l’ensemble des magasins, assujettie à des restrictions drastiques du nombre de personnes, ainsi que des musées, des bibliothèques et des lieux de loisirs extérieurs, à l’instar des zoos, des jardins botaniques et des parcs d’attractions. Egalement actée: la réouverture des installations sportives extérieures (tennis, patinoires, murs de grimpe, etc.), avec une limite de cinq personnes au maximum, et l’autorisation des offres culturelles et sportives pour les jeunes jusqu’à 20 ans, contre 16 ans auparavant.

Terrasses de restaurants, un espoir pour le 22 mars?

Les restaurants ainsi que les espaces sportifs et culturels devront encore ronger leur frein. Seul motif de satisfaction, les prochaines décisions concernant des allègements additionnels pourrait être annoncées par Conseil fédéral dès le 12 mars, en lieu et place du 24. Sont notamment évoqués l'ouverture des terrasses de restaurants, l'assouplissement du télétravail et l'autorisation des réunions privées à l'intérieur.

Notes et avis