Alors que cet hiver l’heure est à la distanciation sociale, que diriez-vous de communier avec la nature? A Fribourg Région plus qu’ailleurs, tous les ingrédients sont réunis pour partager de grandes émotions en toute confidentialité; pour toucher au plus près l’âme d’une région fascinante tout en gardant ses distances avec les affres du quotidien. Voyez plutôt !


Des bijoux de stations de ski à taille humaine

Photo © Atelier Mamco

Loin du bling-bling de certaines de leurs consoeurs, les stations de Fribourg Région se distinguent d'abord par leur charme, leur ambiance résolument intimiste, leurs infrastructures familiales et leurs prix modestes. Schwarzsee, Charmey, La Berra, Jaun, Moléson, Rathvel ou Les Paccots, chaque domaine skiable a l'avantage d'être affilié au Magic Pass et dispose par ailleurs de son école de ski afin d'initier les plus jeunes aux joies des sports d'hiver. Pas en reste, les petites stations telles que La Chia ou Le Gibloux offrent un terrain d'apprentissage sur mesure pour faire son baptême sur les spatules.


Le plaisir de la luge sur des kilomètres et des kilomètres...

Photo © Suisse Tourisme / Lorenz Richard

La luge, c’est assurément Le sport populaire chéri des Romands. Et autant le dire, les hôtes de Fribourg Région seront copieusement servis en la matière. A l’instar de Moléson, Schwarzsee, Jaun ou Les Paccots, chaque station offre son lot de descentes tantôt familiales, échevelées, voire même nocturnes. Pour ancrer un peu plus encore l’expérience dans les mémoires, on combinera ces moments de franches rigolades avec un petit repas pris à l'emporter dans l’un des nombreux restaurants d’altitude qui proposent une carte limitée. Il est conseillé d’appeler le restaurant avant la visite et de se renseigner sur les horaires ajustés pour les plats à l’emporter.


Des sorties à raquettes dans des paysages de carte postale

Photo © juvimages.ch

176, ni plus ni moins ! C’est le nombre de kilomètres de sentiers à raquettes balisés qui se disputent les faveurs des adeptes du genre entre La Chia, La Berra, Charmey ou encore Rathvel. Par son rythme lent, ce sport permet d’évoluer en osmose avec la nature, et au passage de se rincer l’œil sur des paysages sauvages, préservés et qui donnent l'impression d'être seul au monde... On pense par exemple à l’itinéraire qui débute à Schwarzsee et grimpe jusqu’au sommet du Schwyberg, avec à la clé une récompense de taille: un panorama à 360° embrassant les Alpes, le Mitteland, le Pays des Trois-Lacs et le massif du Jura.


Des expériences insolites dont seule Fribourg Région a le secret

Photo © Marion Savoy

A Vounetz, plusieurs pistes de snowtubing titillent désormais la curiosité des petits et grands en mal d'émotions fortes. L’accès ainsi que l’utilisation des bouées sont gratuits. Autre façon de sortir des sentiers battus: le skijöring ! Cette activité pour le moins originale qui consiste, skis aux pieds, à se faire tracter par un cheval, est praticable tout au long de l'hiver à Pringy, sous le regard bienveillant du château de Gruyère.

Encore un peu de place pour un supplément de magie hivernale? Cap sur la région de Cerniat et de Charmey, où le musher professionnel Roland Dubelly convie les amoureux des animaux à de grisantes balades en chiens de traîneau. L'occasion de s’immerger dans la vie d’une meute de huskies, de leur faire des câlins et, mieux encore, de s’initier à la conduite d’un attelage…


Le sens de l'émerveillement retrouvé

Photo © Carim Jost

Ne pouvant tenir son traditionnel Festival des Lumières, Morat ne coupe pas le courant pour autant et propose une version alternative du festival, répartie sur trois périodes de l'année. La Balade des Lumières ouvre les festivités du 3 au 28 mars. Conçu avec des artistes de la région, ce parcours se compose de cinq arteplages lumineuses transportant le visiteur en pleine rêverie, où le fantastique a la part belle pendant deux heures. Le rythme des visites s'est adapté à la situation Covid, soit des créneaux horaires limités à 5 personnes préenregistrées. Les remparts illuminés aideront les visiteurs à patienter avant leur tour de promenade.

 

Autre curiosité, 100% naturelle cette fois, l'énigmatique "Trou de la grand-mère" (ou "Grossmutterloch"). Sur la face nord des Gastlosen, la plus connue, la légende raconte que le Diable, pris d'un accès de fureur contre sa grand-mère, l'aurait projetée contre la paroi, y laissant une large brèche. Durant les mois d’hiver, cette fissure laisse passer le soleil à travers la roche, un peu à la façon d'une boule de feu. Un phénomène aussi furtif que spectaculaire, qui se laisse observer par les randonneurs les plus ponctuels...


En atteste ce petit avant-goût, Fribourg Région offre mille et une façons de s'évader du quotidien. Découvrez ses innombrables bons plans de l'hiver sur www.fribourgregion.ch/bonsplanshiver

Notes et avis